Changement des membranes osmotiques d’un dessal.

Technique Bateau

Si les photos ci-après décrivent les membranes d'un Dessalator, le principe général est le même pour toutes les marques.


Avant d'attaquer les membranes, il convient d'abord de démonter le porte-membranes. Trois écrous des jonctions coniques faciles à défaire (entrée et sortie eau de mer + sortie eau douce). Et 4 à 6 visses suivant la fixation du porte-membranes au bateau.


Opération 01 : 

Le porte-membrane est sur la table. Les 2 membranes neuves sont encore emballées dans les sacs stériles. ATTENTION : noter sur un bout de papier la position des tubes et des têtes. Mieux : coller des adhésifs aux extrémités de ceux-ci pour le repérage et prendre des photos avec le téléphone.


Opération 02 : 

Les connexions de récolte de l'eau douce sont à dévisser.


Opération 03 : 

Elles sont ensuite déposées.


Opération 04 : 

Les tiges d'assemblage sont dévissées.


Opération 05 : 

Les deux tubes à membrane peuvent être déposés, mais attention au petit tube d'interconnexion qui ne se voit presque pas. Il ne faut pas les séparer brusquement.


Opération 06 : 

Rertourner les tubes et séparer les horizontalement sans forcer.


Opération 07 : 

Rertourner les tubes et séparer les horizontalement sans forcer.


Opération 07 : 

Coincer le tube dans un établi type Black&Decker facilite beaucoup la suite des opérations. Pincer la tête du tube avec une prince GRIP large bec, sans trop serrer. Ceci juste derrière les ferrures en «U» de fixation des embouts haute pression.


Opération 08 : 

Avec un chasse-clou et un marteau, tapoter prudemment sur la tranche de la plateforme pour dégager la tête du tube sur 2 mm. C'est juste pour réveiller les joints O-ring.


Opération 09 : 

Tourner la tête du tube dans les deux sens avec la pince tout en la tirant vers l'extérieur.


Opération 10 : 

La tête sort et on aperçoit les 3 joints O-ring : 2 extérieurs et 1 intérieur.


Opération 11 : 

Extraire la membrane usagée avec une pince GRIP. NOTER le sens des membranes.


Opération 12 : 

Déballer les nouvelles membranes et lubrifier à la graisse silicone le joint trapézoïdal de cette dernière.


Opération 13 : 

Enfiler dans le bon sens, la membrane dans le tube.


Opération 14 : 

Le joint ne rentrera pas tout seul, même avec de la graisse. Il faut le faire pénétrer mm par mm avec un petit tournevis sans blesser le joint, sinon il y a un risque de fuite d'eau de mer dans l'eau douce (je l'ai vécu).


Opération 15 : 

Une fois la membrane en place, enfoncer délicatement avec un maillet, les têtes des tubes après avoir lubrifié légèrement les joints.


Opération 16 : 

Remonter le puzzle bien à plat sur une table en suivant les repères, les dessins ou les photos.


Opération 17 : 


Remonter le porte-tubes sur le bateau et revisser au frein-filet les connexions coniques (voir flèche opération 15) sans serrer trop fort (surtout les connexions en plastique de l'eau douce). C'est fini.


Voici le matériel nécessaire :



Durée du travail : 1h30


Au premier essai en mer (pas au port …) voir tout de suite s'il n'y a pas de fuites. Dessalator vend une mallette de maintenance avec un peu de tout. C'est seulement utile pour partir loin et longtemps.

Dernière mise à jour de l’article : décembre 2010

Dernières MàJ du site :  AVRIL 2020

patrick@amelcaramel.net