Cybercafés

L’équipage au cyberkawa.

ORLA, la soeur de Brigitte ou Miss Mousse ?

Pénétration smartphone dans le monde.

Informatique & communication

Jusqu'il y’a peu, c'était simple. Il suffisait de se rendre dans un cybercafé, généralement proche de la marina pour prendre connaissance de son courrier et surfer sur ses sites web préférés. Vous rameniez vos téléchargements sur une clé USB et la passiez à l’antivirus pour essayer de parer aux infections.


Mais voilà, le monde se modernise mon bon Monsieur ! Dans les villes des pays occidentaux (je n'ai pas dit civilisés), le taux de connexions privées et l’offre du WiFi public sont tels que les rares cybercafés n'hébergent plus que les quelques voyageurs de passage et les paumés dont le PC est en panne.


L’honnête marinum pecus est-il condamné à rester sur le quai et sans connexion. Un cyber drame !


Dans les pays chauds, le taux de pénétration de l'Internet dans les foyers est suffisamment bas pour que les cybercafetiers gagnent encore leur vie décemment.


On trouve des cybercafés dans les bleds les plus reculés de l'Atlantique. Le plus exotique est tout de même celui du village de Foundioune sur le fleuve Sine Saloum au Sénégal : une cabane survolée par une paire de fils de cuivre nus qui entrent dans le toit en venant d'on ne sait où, sur une suite de poteaux difformes. Face aux deux PC hétéroclites (mais qui marchent) une basse-cour et deux brebis galeuses … Bonjour Bill Gates.


Et puis, il y a les malins, ceux qui cumulent comme ce Cyber-coiffeur sur l'Amazone et la Cyber-laverie à Margarita – Venezuela. Utilisation gratuite de l'Internet en attendant de se faire couper les cheveux ou la fin du cycle de lavage.


En règle générale, dès que vous êtes dans une ville (surtout touristique) la plupart des bistrots et restos proposent du WiFi plus ou moins gratuit avec lesquels votre tablette pourra surfer sur le Net et prendre vos E-mails. A Madère, les places publiques offrent du Wi-Fi gratuit.


Mais méfiez-vous toujours du WiFi, il n’est jamais garanti qu’il soit sécurisé. Un cyber-voyou est peut-être en train de lire votre trafic data. Donc évitez de faire des opérations bancaires avec votre smartphone sur le WiFi du bistrot du port.


Pour un peu plus de sécurité, vous pouvez acheter une carte SIM avec du data prépayé. C’est rarement hors de prix puisque 35% de la population mondiale possède un smartphone (statistique 2019).


Un des bienfaits de l’Europe est la suppression du roaming. Nous qui voyageons aujourd’hui essentiellement en Europe, nous sommes toujours parés avec un forfait national suffisamment généreux en data.


Peut-on imaginer dans le futur, une couverture WiFi puissante qui couvrira les villes et réduira les cybercafés à quelques adresses excentrées ? Ceci juste avant que le monde entier soit couvert par des réseaux privés d’accès à l’Internet par satellites ?


Essayons d’y voir plus clair, c’est l’objet du chapitre suivant : WiFi & 4G Data.

Dernière mise à jour de l’article : janvier 2020

Dernières MàJ du site :  MARS 2020

patrick@amelcaramel.net