Pour regarder des films ou des parties de voiles sur You Tube…

Pico projo ou mini projo, une voie alternative

Omnimax, la bonne antenne TV en tête de mât.

Parabole sat TV asservie, un autre monde…

Couverture Astra sur l’Europe.

Multimédia

Vie à Bord

TELEVISION


Il est devenu facile d’installer l'écran de télé dans le bateau puisque tous les écrans sont plats voire très plats (moins de 3 cm). La taille de la dalle sera fonction de l’endroit disponible. C’est souvent sur une cloison. Des montages élégants peuvent intégrer une télé dans un meuble ou derrière un dossier. Elle sort ou rentre à la demande. Magique mais un peu compliqué.


L’alimentation d’un téléviseur est généralement en 220 V mais comme la consommation est faible, un petit convertisseur (pure sinus) suffit. Les dalles OLED en 80 cm ne consomment que 30 W. Les TV qui fonctionnent en 220V/12V sont généralement assez petites et chères. Je ne pense pas que ce soit le bon plan.


Un téléviseur domestique s’acclimate très bien aux variations de température de l’intérieur de nos navires et également aux chocs inhérents à la navigation. Sur notre dernier bateau, nous avons une dalle 4K de 80 cm (LG) sur la cloison avant qui a très bien encaissé ses 2000 premiers milles.


Si le téléviseur est monté sur une cloison, ce sera via un support norme VESA. Attention à bien choisir le modèle car pour que ce soit un peu esthétique, il doit être peu épais pour coller la dalle au plus près de la cloison. Il existe également des supports orientables qui peuvent solutionner certains montages.


CÂBLE TRUC : brancher au montage un câble HDMI et un câble USB qui resteront roulés derrière la télé. Facile pour brancher momentanément un périphérique sans tout décrocher. Penser aussi à poser à l’arrière une clé Chromecast si la télé n’est pas Android.


J'ai vu d'autres montages avec des mini-projecteurs vidéo (voire des pico-projecteurs) et un écran blanc déroulant (fixé au plafond par exemple). Ceci permet de voir un film avec une grande image depuis un matériel très compact (et transportable). Prendre un modèle suffisament lumineux. La consommation est d'une quarantaine de W pour un mini projecteur et d'une dizaine pour un pico.


Les DVD sont devenus has been mais ceux qui disposent encore d’une collection peuvent être lus sur un lecteur compact qui fleurissent sur le marché. La plupart ont une alimentation mixte 220V et 12 V/24V.


Nous enregistrons des films ou des documentaires avant le départ sur un grosse clé USB directement utilisable une fois connecté sur la TV. Choisir un téléviseur un peu évolué qui est équipé d’un OS (operating system) Android ou WebTV qui offrent beaucoup de possibilités d’utilisation. Nous arrivons très bien à regarder Netflix avec le Wifi du port.


Pas de chaînes TV sans antenne. Depuis des années et après plusieurs essais malheureux, nous avons installé l'antenne "cage à poules" (antenne TV OMNIMAX), à monter impérativement en tête de mât. Elle se trouve assez facilement dans le commerce, résiste bien aux intempéries et aux UV. Le signal est correctement amplifié. Son prix varie assez fortement suivant les points de vente. 


Si vous voulez voir toutes les chaines françaises quasi partout en Europe et que la taille de votre bateau le permet, il faudra investir dans une parabole Sat TV (Intellian ou KVH par exemple). La facture n’est pas indolore … Si vous restez en France la taille de 37cm suffira, sinon ce sera 45cm. Caramba !

Pour les aficionados de Raymarine, sachez que leurs paraboles sont des Intellian logotées Raymarine. Mais surtout elles sont plus chères que l’original…


La parabole pointe automatiquement vers le satellite demandé (par exemple ASTRA), mais elle ne décode pas le signal reçu. Un décodeur doit se trouver entre le récepteur de la parabole et la TV. C’est un choix de base identique à l’application terrestre. Ce décodeur donnera accès aux chaînes proposées par le prestataire (TNT Sat ou Fransat). Les chaînes de la TNT terrestre sont gratuites en plus de quelques autres. Plusieurs bouquets sont disponibles moyennant abonnement.

Il existe des décodeurs au format PC card qui peuvent s’enficher à l’arrière de la TV mais ATTENTION à la compatibilité entre décodeur et TV.


Tout ceci est valable en Europe (voir carte ci-jointe), mais dès que vous la quitterez, ce seront des chaînes en général anglophones.


Globalement, on regarde peu la TV en grande croisière, sauf esseulés par mauvais temps où se passer un bon film fait plaisir. En revanche, essayer de voir les news pour suivre les actualités locales ou du monde, regarder les prévisions météo, sont rarement une perte de temps. En Europe, on consomme plus de TV.


Au mouillage, avec l'antenne en tête de mât, on capte quelques chaînes. Dans les marinas US et vénézuéliennes, le signal TV est souvent disponible dans la borne technique de sa place à quai. Là, on reçoit beaucoup de chaînes, dont CNN, NBC, ABC news, etc ...


MOVIE TRUC : il est facile de louer des DVD nord-américains (zone 1) chez tous les loueurs (Blockbusters, Island Video, ...) qui sont présents dans la mer des Caraïbes. Ceux-ci ont souvent une piste audio en français pour le marché canadien. Voilà de quoi rattraper tous les bons films manqués durant le voyage ! 


FIREPLACE TRUC : sur notre dernier bateau nous avons une clé USB avec un vrai feu de bûches en 4K qui crépite pendant deux heures. Ça impressionne un peu nos visiteurs lors d’un diner à bord en fin de saison. Idéalement couplé avec une lampe Berger fragrance pinède… Too much.

MUSIQUE


Dans le carré, nous avons une radio marine (Fusion) qui diffuse la FM et la musique de nos téléphones en streaming. Il est aussi possible de brancher directement une clé USB qui contient de la musique, mais c’est moins pratique.


Le son sort par des enceintes intégrées dans le carré et un fader permet de sonoriser le cockpit par des enceintes étanches et encastrées. J'étais contre la musique dans le cockpit. J'avais tort, c'est génial.


Depuis le téléphone, on monte le son, on change de station radio ou de plage de disque. C’est très confortable.


Une app sur le téléphone permet pas mal de réglages. Notre chart plotter Raymarine intègre également les commandes du Fusion via NMEA 2000, mais franchement, c’est pousser le bouchon un peu loin.

DEEZER TRUC : en vous abonnant à Deezer Premium (10€/mois), vous pouvez télécharger des albums entiers sur votre smartphone et les écouter à votre gré, hors connexion, du moins tant que vous payez votre abonnement. Pour ce prix, vous avez accès à près plusieurs dizaines de millions de titres. De quoi élargir très sérieusement vos connaissances musicales. Spotify, Amazon, Apple et d’autres proposent des offres concurrentes. C’est à mon sens le meilleur moyen d’embarquer aujourd’hui de la bonne musique à bord et d’en changer à la demande.


HD TRUC : en conséquence, achetez plutôt un smartphone avec au moins 128 GB.

PHOTOGRAPHIE


A l'heure de la photo numérique, le problème est de faire un bon choix dans l'offre énorme du marché.


Le premier choix à faire est le type de l'appareil : compact > semi-reflex (bridge) > vrai réflex. La taille et le poids vont en augmentant mais les possibilités aussi.


En bateau, il est utile d'avoir un grand angle et un zoom puissant est utile sur terre. Cette quadrature du cercle est réunie en un seul boîtier sur les compacts Panasonic de la série Lumix TZ. Outre des photos de haute définition, ces appareils font de la très bonne vidéo HD. L'appareil se glisse au fond d'une poche.

Vous pouvez obtenir plus d'effets ou de qualité avec un réflex équipé d'un rare zoom qui allie grand angle et télé (Tamron 16/300 F 3.5-6.3 + Macro).


PIXEL TRUC : il m'a été donné par Albert Brel, le journaliste nautique bien connu. Même si sur un site Internet, on se contente d'une résolution 640 x 480 qui ne pèse que 300 Kb ou moins, il faut toujours prendre les photos avec une définition maxi. Cela permet de recadrer et d'avoir pour soi des images haute définition.


Mais il est clair que ce beau matériel ne peut pas être montré partout. Le soir au Brésil, il faut oublier ... Donc l'idéal serait d'avoir un réflex et l'utiliser lorsque c'est possible et un compact pour les situations plus discrètes. Cela commence à faire cher évidemment.


Une batterie et une carte mémoire de réserve permettent en principe de faire face à toutes les situations.


Il faut les décharger régulièrement sur un HD externe et/ou un cloud pour éviter de tout perdre en cas de vol de l'appareil ou de chute à l'eau (hé oui, cela arrive).


Pour les mêmes raisons, sortir le dernier iPhone de sa poche pour prendre des photos est un risque que je ne courrais pas partout. A bon entendeur…

Le skipper du voilier de l’Ecole Navale du Brésil est interviewé pour la TV avant le départ de la régate.

VIDEO


Pléthore d'offres ici aussi. Il existe des modèles compacts et étanches à des prix très raisonnables.


En revanche, mon expérience montre qu'il est illusoire de faire de la photo et du film. On finit par ne plus rien voir et rater tant les photos que le film. Je me consacre uniquement à la photo et de temps en temps, je filme une petite scène souvenir avec l'appareil photo.


Si vous souhaitez montrer vos réalisations vidéos au travers de votre site Internet, vérifiez la bande passante de votre contrat et son volume mensuel. Pensez éventuellement à utiliser les services gratuits de You Tube ou Dailymotion, mais vous ne contrôlerez plus votre création.


Ne sous-estimez pas le temps et la difficulté artistique que prend un montage vidéo. J'ai très rarement vu un film qui tenait la route.

Dernière mise à jour de l’article : décembre 2019

Dernières MàJ du site :  SEPTEMBRE 2020

patrick@amelcaramel.net